Les alternatives au déclenchement chimique

Ce forum est destiné à recueillir vos témoignages sur l'utilisation ou la non utilisation du cytotec® (misoprostol) dans les déclenchements d'accouchements.
mamancyto
Administrateur
Messages : 120
Inscription : 24 octobre 2011, 21:47

Les alternatives au déclenchement chimique

Message par mamancyto » 27 novembre 2011, 00:21

Certaines femmes ont eu recours à d'autres méthodes pour déclencher leur accouchement (ostéopathie, acupuncture, etc.) Si c'est votre cas, merci de témoigner ici.

blandine
Messages : 3
Inscription : 27 novembre 2011, 09:48

Re: Les alternatives au déclenchement chimique

Message par blandine » 27 novembre 2011, 10:06

bonjour,

l'ostéo, l'acupuncture ne déclenchent pas le travail
au mieux, ça favorise les conditions permettant la mise en travail

pour déclencher artificiellement et non chimiquement le travail, différentes options :
- décollement des membranes : consiste à glisser un doigt dans le col et le passer entre les membranes et la paroi utérine ; souvent fait sans information ni consentement de la patiente, à la dernière visite avant la dpa (ou avant) ou si dépassement de terme, ce geste est souvent vécu très douloureusement par nombre de femmes ; il entraine très souvent des pertes de sang, et peut être suivi d'heures voire de jours de contractions douloureuses sans effet sur le col ; d'une efficacité plus que discutable, il peut très rarement entrainer une infection utérine (à hauts risques pour bb)
- ballonnet - méthode archaïque encore usitée dans certaines mats rétrogrades, qui consiste à insérer un ou des ballonnets dans le col de l'utérus et les gonfler petit à petit pour forcer le col à se dilater
dans certains cas - tentative d'avac par ex - le gynéco peut préférer tenter la méthode du ballonnet plutot qu'un déclenchement chimique
efficacité : variable
certaines femmes ont trouvé ce geste infiniment douloureux, d'autres non.
- rupture de la poche : quand le col est ouvert et très mature, certains pros tentent la rupture directe des membranes, espérant sur une mise en travail rapide
efficacité : aléatoire
risques pour le bb : élevé de souffrances foetales entrainant une nécessité de césariser rapide
risques que le travail ne démarre pas spontanément : significatif - il faut donc ensuite déclencher chimiquement ou si il s'agit d'un avac, césariser
travail souvent bien plus douloureux pour la femme

papacyto
Messages : 30
Inscription : 24 octobre 2011, 22:00

Re: Les alternatives au déclenchement chimique

Message par papacyto » 27 novembre 2011, 11:07

Information trouvée sur : http://www.misoprostol.org/File/NICEInductionLabour.pdf §5.2, page 59

- Herbal supplements (boissons à base d'herbes) : Données insuffisantes pour conclure à une quelconque efficacité
- Acupuncture : Données insuffisantes pour conclure à une quelconque efficacité
- Homeopathy : Données insuffisantes pour conclure à une quelconque efficacité
- Castor Oil (huile de castor), bains chauds, lavements : Données insuffisantes pour conclure à une quelconque efficacité
- Sexual intercourse (rapports sexuels, méthode à l'italienne) : Données insuffisantes pour conclure à une quelconque efficacité
- Breast stimulation (stimulation mammaire) : Données insuffisantes pour conclure à une quelconque efficacité
- Membrane sweeping (décollement des membranes) : Recommande de saisir l'opportunité de la faire lors des examens à 41SA (mais lire quand même le commentaire précédent de Blandine). Demande de recherches complémentaires visant à une meilleure acceptation/satisfaction/efficacité de l'acte par la mère par méthodes alternatives.
Recommendations on membrane sweeping :
Prior to formal induction of labour, women should be offered a vaginal examination for
membrane sweeping.

At the 40 and 41 week antenatal visits, nulliparous women should be offered a vaginal
examination for membrane sweeping.
At the 41 week antenatal visit, parous women should be offered a vaginal examination for
membrane sweeping.
When a vaginal examination is carried out to assess the cervix, the opportunity should be
taken to offer the woman a membrane sweep.
Additional membrane sweeping may be offered if labour does not start spontaneously
Research recommendation on membrane sweeping
Research is needed to assess effectiveness, maternal satisfaction and acceptability of:
• multiple versus once-only membrane sweeping, at varying gestational ages, stratifying for
parity
• cervical massage when membrane sweeping is not possible, in women with unfavourable
cervix.

mamancyto
Administrateur
Messages : 120
Inscription : 24 octobre 2011, 21:47

Re: Les alternatives au déclenchement chimique

Message par mamancyto » 27 novembre 2011, 21:31

l'ostéo, l'acupuncture ne déclenchent pas le travail
au mieux, ça favorise les conditions permettant la mise en travail
Merci Blandine pour ces précisions. Effectivement, les méthodes dont je parle sont des alternatives au déclenchement chimique à terme, c'est à dire qu'elles peuvent favoriser la mise en travail si c'est le bon moment pour accoucher. Je pense plus particulièrement aux soi-disant "dépassements de terme" à 41 SA.

Personnellement, j'ai testé l'ostéopathie et ça a été formidable. Ma fille était placée un peu en biais, ce qui fait que sa tête n'appuyait pas sur le col, donc elle ne descendait pas. L'ostéopathe m'a expliqué que c'est justement la pression de la tête du bébé sur le col qui fait ouvrir le col. Elle m'a fait une séance 15 jours avant la DPA, puis une autre à terme, pour replacer le bébé dans l'axe et préparer mon corps; j'ai accouché 2 jours après et ma fille est passé comme une lettre à la poste. Mais j'étais à terme et j'avais juste besoin d'un "petit coup de pouce" non invasif.

Cette expérience me fait penser que si on essaie de déclencher chimiquement avec un bébé mal positionné, c'est comme essayer d'ouvrir une porte à coups de pieds alors qu'il suffirait de mettre la clé dans la serrure. Ca peut fonctionner, mais à quel prix ?

soisickB
Messages : 8
Inscription : 28 octobre 2011, 23:08

Re: Les alternatives au déclenchement chimique

Message par soisickB » 02 décembre 2011, 23:19

Je pense quand meme que l'acupuncture marche assez bien: est-ce vraiment l'acu? la concentration de la mere qui veut vraiment que ca se mette en travai?
Je crois que nous avons cette possibilité, nous declencher.. Donc faire ce que nous pensons utile de faire: calin? acu? marcher?

blandine
Messages : 3
Inscription : 27 novembre 2011, 09:48

Re: Les alternatives au déclenchement chimique

Message par blandine » 03 décembre 2011, 10:20

je ne suis pas sûre du tout que la concentration, la volonté aient le moindre impact positif ... bien au contraire
je vois quasi systématiquement l'inverse : plus la mère "veut que ça parte" plus ça bloque ...
quand la mère réussit à lâcher prise, à comprendre ce qui bloque, ça part parfois dans les mn ou plus souvent dans les heures qui suivent ...
(parce que souvent, très souvent ce qui bloque a une origine psy)

ne pas oublier non plus que toutes les grossesses ne sont pas calibrées à 9 mois tapante ! nombre de femmes ont besoin de plus de temps - ça semble familial, nombre de bb aussi ...
et que la dpa est tout sauf fiable ... combien de conceptions à une date autre que celle officiellement reconnue ? pour au moins deux de mes grossesses, la dpa donnée relevait de la plus haute fantaisie : le papa n'était pas là au moment de la date présumée de la conception ! me suis fritée x fois avec la gynéco qui ne lâchait pas - et moi non plus, et j'ai fini par lui clouer le bec par "vous étiez là vous ? bravo, je vous ai pas vue derrière les rideaux ! MOI j'étais là, pas VOUS !!!" et j'ai tellement fait chi** l'échographiste qu'il est resté le stylo en l'air et m'a dit avec un énorme soupir de lassitude : "bon quelle date je mets alors ?"
pour mon 2ème par ex, un SEUL rapport dans le cycle, aussitot les règles - après mr est parti durant quatre semaines ... donc ça réglait la question non ? pourtant la toubib voulait pas en démordre de sa conception à J14 ...

ça se voit très vite après la naissance du bb si il fallait intervenir ou pas ... un bb qui a physiologiquement dépassé son terme a une apparence particulière ... s'il ne l'a pas, même s'il nait à près de 43 SA officiellement, c'est qu'il n'avait pas dépassé SON terme.
Certains bb sont matures avant 37SA (quand la mère fume par ex, ce qui a tendance à faire vieillir le placenta bien plus vite), d'autres à près de 43SA ...

soisickB
Messages : 8
Inscription : 28 octobre 2011, 23:08

Re: Les alternatives au déclenchement chimique

Message par soisickB » 17 décembre 2011, 00:40

Barbara Kesting(nom exact?), sage femme allemande, installe la mere dans l'eau, et stimule (digipuncture) au 4 points cardinaux de la jonction entre col et vagin. je l'ai vue faire une fois et le bb est né dans les 3 heures qui ont suivi!!!

soisickB
Messages : 8
Inscription : 28 octobre 2011, 23:08

Re: Les alternatives au déclenchement chimique

Message par soisickB » 17 décembre 2011, 00:46

Blandine a ecrit:

"je ne suis pas sûre du tout que la concentration, la volonté aient le moindre impact positif ... bien au contraire
je vois quasi systématiquement l'inverse : plus la mère "veut que ça parte" plus ça bloque ..."

Tu as tout a fait raison!!! dans les condirions ideales ou on trouve la raison du blocage!!!

la je parle de la dame qui DOIT etre déclenchée par diktat de la mater. Je pense dans ce cas préférable de préparer le déclenchement par de l'acupuncture, plutot que de foncer d'emblée dans le piege du déclenchement chimique si la dame ne le sent pas.En quelque sorte se donner un sas d'acceptation!!!

Galui
Messages : 4
Inscription : 26 février 2013, 13:44

Re: Les alternatives au déclenchement chimique

Message par Galui » 26 février 2013, 20:45

Avant de me mettre un gel dont j'ignore le nom, ils ont utilisé un cône en verre pour selon eux, titiller l'utérus...
J'ai trouvé ça extrêmement barbare.

Répondre